L'Etranger

Un petit bout d’un univers qui vous est étranger ?

Ligne de conduite

Effectivement ce n'était pas vraiment mâture de ma part de lui écrire tout ça mais j'en avais besoin. La vengeance n'est pas la solution mais pourtant ça m'a fait du bien. J'ai l'impression de devenir libre ce soir par cette haine. Pourtant malgré cet écart, j'ai accepté, ce n'est pas entièrement la faute de ces hommes. J'ai été faible, je n'ai pas osé clairement dire non, ce fut mes actes, je les assumes en me disant que maintenant je serais forte. Plus jamais, non plus jamais, je ne m'abaisserais, m'humilierais devant ces hommes, je donnerais tout pour me défendre, ce qui (...)

Tranche de haine

"Salut, je voulais juste te dire que t'es un gros bouffon. Après t'avoir embrassé j'ai attrapé la mononucléose ! J'espère que plus aucune meuf tombera sur toi, t'es un gros connard. Un gros connard, va te faire foutre ! Tout mes compliments sale merde ;) -La maladie des amoureux, comme c'est mignon ça te fera un souvenir ;) -T'inquiètes mon souvenir c'est celui d'un pauvre gars c'est plus sympas :) -Mdrr on se voit quand au lieu de péter un plomb et ton infection tu ne l'as pas choppé avec moi je ne souffre pas de ton truc et je ne met pas des trucs suspect dans ma bouche, je (...)

Toulouse Paris puis Lille en 1 mois, prochainement

Il souhaite me revoir la semaine prochaine, j'accepte et le soir même je rêve de lui. Je me retrouvais chez lui, dans sa chambre, il ne souhaitait pas que sa famille soit au courant que je sois là. Alors je me cachais dans la petite pièce avec sa sœur, on discutait et finalement a cause de notre manque de discrétion une vingtaine de personne entra pour venir me saluer. Par la suite, K et moi devions aller chercher ma valise dans un squat, une fois arrivé je pressens l'altercation à venir, je dis à K de rentrer pour qu'il n'est pas de problème et moi je finis par me faire violer par (...)

Le sommeil ne venait pas

Ma sœur est pour moi source de stress, tout à l'heure, à ma stupéfaction elle m'a re-proposé (après un an) une collocation avec elle. Je comprends ces motivations, elle ne serait plus seule, elle n'aurait aucune obligation envers moi, de plus je suis une distraction mais à côté elle devrait savoir qu'on ne s'entend pas après toute ces années. Franchement je n'arrive pas à comprendre, alors oui, je lui ai dis que j'étais d'accord pour en parler avec elle mais qu'en aucun cas je ne lui promettais quoi que ce soit. Aujourd'hui j'ai demandé au téléphone à ma mère s'il ne (...)

Ma mère

Mon concours infirmier s'est déroulé le jour du meeting de Mélenchon, ça faisait longtemps que je n'avais pas ressentie une telle satisfaction une fois le soir venu. En soi il n'avait pas d'objectif comme je souhaite me ré-orienté, pourtant il m'a apporté beaucoup et je ne regrette pas de l'avoir passer comme sera le suivant. Ce jour là, j'ai rencontré une femme de 24 ans très sympathique, je n'avais pas à manger, elle a partagé son sandwich, j'avais froid, elle m'a prêté sa veste, ces conversations m'ont apportés de nouvelles connaissance malgré d'évident préjugé. Ces (...)

ça va

Ces derniers jours, alors que je fais un effort pour être heureuse l'après-midi, le soir je retombe dans la mélancolie. Je regarde le plafond et je me dis que non, jamais je ne serais aussi heureuse et aussi malheureuse que ces mois passés à Paris. Mon père m'appelle ce soir car il a peur que je ne sois pas à la maison en son absence ou que je fasse une connerie. Ma mère ne voulait pas que je monte à Paris en son absence de peur que j'invite des gens chez elle. En avril je suis censé retourner à Paris, j'en ai parlé avec elle, elle est d'accord. Je n'ai pas envie de Paris, (...)

Effort d'intégration

Hier j'en ai entendu des vertes et des pas mûres, tout a commencé quand je suis allé rejoindre deux amies en ville que je n'avais pas vu depuis longtemps. J'ai émis la proposition d'aller en boîte le soir même mais en guise de réponse j'ai eu une explication des plus bizarre. ''En faite [mon prénom] on ne peut plus aller dans cette boîte car on a eu beaucoup de problème avec le videur. Pendant une période avec Mélissa on allait dormir toute les nuits chez lui car c'était le copain d'une amie à nous, seulement un jour ma mère qui travaille au palais de justice à demandait à (...)

ça va

Cette nuit j'ai encore rêvé de K, nous étions hors la loi, un genre de Bonnie and Clyde... Nous nous sommes réfugiés dans une boîte de nuit sauf que voilà deux filles de 16 ans venaient rejoindre K, j'étais vraiment mal à l'aise car dans mon rêve nous étions toujours ensemble et je me forçais à ne pas intervenir. C'est chiant que je rêve de lui, la nuit dernière c'était la même chose sauf qu'à la fin de mon rêve je retrouvais un vieux pantalon à moi plein de vomis, le reste de mes soirées à Paris... En cherchant dans la poche je retrouvais ma pièce d'identité et deux (...)

J'ai beaucoup de chance

Je reste dans ma démarche positive malgré des petites embûches, donc on va pas commencer par l'éternel négatif mais par le positif. Hier je suis allée en ville, j'ai fais de gros effort concernant ma phobie, en changeant ma manière de penser j'ai réussi à passer une excellente journée. Je vous explique: J'ai commencé ma remise en question dans le bus, je me suis demandé ce qu'il n'allait pas car comme d'habitude je me sentais mal. J'ai constaté que je ne regardais pas autours de moi alors je me suis forcé à lever la tête pour observer les gens. Chacun avaient ces occupations, (...)

On avance

Demain je me fais vacciner, je suis pas forcément pour, il y a des thématiques comme la présence de l'aluminium dans ceux-ci qui me porte à douter, ce métaux se dépose dans le cerveau. Mais voilà, à part cela, que sais-je ? Les vaccins sont le progrès, je regarde sur internet, c'est apparemment Edward Jenner qui en fut l'inventeur, je devrais sûrement savoir ça mais voilà je l'apprends maintenant. Pour en revenir à mon avis, les vaccins ont sauvés beaucoup de monde et continueront de le faire, à chacun de prendre conscience des risques, c'est comme tout, les opérations (...)

Des nuits et des rêves

Dans le premier c'était le petit matin, j'espérais revoir K, j'espionnais dans son jardin, pas dans le but d'aller lui parler mais seulement de le voir. Seulement sa mère m'a surprise, j'avais honte et je lui ai demandé de ne pas lui dire. J'ai ensuite attendu qu'il parte en voiture au lycée pour pouvoir partir de son jardin, j'enfourchais mon vélo et pédalais sur la route quand j'ai croisé sa sœur. Elle me disait qu'il avait beaucoup de problèmes et que dans deux jours il allait subir une grande épreuve. J'ai pris peur alors j'ai attendu le retour de K, cette fois-ci je me devais (...)

Il faut avoir du chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse

Ces derniers temps je me disais qu'il n'y avait plus d'issu et j'imaginais la pire des choses. Je suis toujours dans cet état d'esprit mais je me dis qu'à ce point là autant tenter de ce sortir de là. Je n'ai rien à perdre mais tout à gagner si ça marche. Je vais lire Ainsi parlait Zarathousta de Nietzsche et à partir de là trouver une ligne de vie à suivre. Me chercher des objectifs et surtout changer mon environnement. Réduire mon identité pour m'ouvrir à celle d'individu bien différente de la mienne. Déjà ça permettra de pouvoir évoluer et ne pas rester dans ce vide (...)

Les choses arrivent et s'enterrent

Je devais aller en ville mais je ne l'ai pas fait. C'est la troisième fois en une semaine que j'annule au dernier moment ma sortie avec les mêmes amies. Aujourd'hui elles me l'ont reprochés et je me suis dis que c'était une bonne excuse pour ne plus les voir. Je n'y suis pas aller avant tout car j'étais fatigué, j'ai passé toute ma nuit à écouter l'histoire d'une morte. Je vous explique, l'année dernière une fille de 19 ans à orchestré son suicide sur périscope, elle prévenait quelques temps à l'avance qu'il y aurait un live phare. Qu'il n'était pas destiné à faire le (...)

Help yourself

Bien-sûr il a continué à me parler, j'ai essayé de comprendre, on en est venu à la conclusion qu'il pouvait aimé mais ne supportait pas les sentiments des autres. Je me demande alors ce qu'il cherche avec moi ? Je lui ai dis au bout du compte que j'en avais marre, que ça ne voulais rien dire. Tant pis. Une chanson me fait penser à lui : https://www.youtube.com/watch?v=hFp-7Zr3ziw Aujourd'hui, qu'ai-je fais ? Réveillé à 12 heures, discutions avec Clara jusqu'à 16 heures, je suis sortie dehors fumer une cigarette, j'ai observé mes chats, je suis rentré préparer mon bain, j'ai (...)

Trop de faute, oui, je n'ai pas relue

J'ai l'impression clairement de péter un câble... Je viens de lui renvoyer que je n'assumais pas et qu'en faite je préférais qu'on ne se parle plus. Au fond de moi j'espère vraiment que c'est finis, je n'aurais jamais aimé autant. En ce moment je crise contre tout le monde à propos de mes sentiments, depuis que ma psy m'a dit de m'exprimer à ce propos, bah je me contiens vraiment plus. Je suis carrément dans l'impasse, je crois que je fais ça car j'ai l'impression de n'avoir rien à perdre. Au final je me rends compte que j'ai vraiment un problème, j'en ai marre d'avoir l'air (...)

Messages

''Alors déjà, la moitié de ton message est erronée. Je me suis fais tiré par une voiture en skate il va y avoir deux semaines, je suis tombé, et c'est à ce moment là que j'ai commencé à sentir le truc au-dessus de mon cul. Et pour l'opération de mon kyste de l'effort, je l'ai appris aujourd'hui par l'infirmière. Après si tu veux parler de moi, je t'ai dis dès le début que je suis étrange, t'étais censé savoir à quoi t'attendre avec moi. Après notre relation, je te vois pas comme un plan cul alors là t'es même à côté de la plaque." ''Merde, excuse moi... Je sais pas (...)

Un homme qui devient un type

En faite je pense mettre totalement trompé sur K. Enfin je n'en suis pas encore totalement sûre mais sa manière d'agir me dérange. Tout à l'heure je lui ai écrit qu'il pouvait venir me voir à Bordeaux à tel date, à la base c'était lui qui me l'avait demandé, et il m'a répondu qu'il ne pouvait pas car il allait se faire opérer. Je n'en doute pas, mais il y a un mois, il le savait déjà donc pourquoi m'avoir fait espérer ? De plus, je lui ai dit qu'il aurait dû m'en parler car moi j'aurais aimé être là pour lui et d'ailleurs j'étais d'accord pour moi, me déplacer et venir (...)

Ce que c'est

C'est étrange, je rapportais ma peur aux autres, mais si ce n'était pas de tout ce qui se rapporte à moi-même dont j'ai peur ? Ma phrase n'est pas vraiment française, je ne voyais pas comment la reformuler.. Je m'explique, l'autre jour j'ai regardé la remise du meilleur espoir féminin, ce fut Oulaya Amamra, une jeune actrice récompensée pour son rôle dans le film Divines. (Au passage je l'ai vu ce film, il est superbe.) J'ai vu cette fille monter sur la scène et fondre en larmes, disant que c'était l'année la plus dure qu'elle ait eu à traverser mais que maintenant elle était (...)

Taularde imaginaire

Depuis quelques jours je ne parle plus à mon père. Vers midi, il a essayé de comprendre, cherchant des moyens de me rendre bavarde et joyeuse. Mais voilà, c'est redevenu comme à mes retours de Paris, je me met à rire sans me contrôler pourtant au fond de moi j'ai envie de pleurer. Il perd patience et regrette tout de suite sa gentillesse. Il retourne sur le canapé et moi dans mon mutisme. Je m'attriste d'être comme ça, je trouve ça gentil qu'il souhaite encore me tendre la main alors que je lui fais défaut. Pourquoi j'agis comme ça ? Ma sœur me dit au téléphone que (...)

Again

[séisme 2] - Mon père C'était une fatalité aussi ? Bien-sûr il a tout découvert, mes séjours à Paris puis ceux à Toulouse. Ma sœur est une bonne informatrice, bon sang quel erreur de sa part. J'ai l'impression qu'on brise des ponts vers la sortie, les voies sont plus fines et moins nombreuses. Ils n'ont pas tout faux non plus, c'est moi qui débloque complètement. Mon père s'est endetté pour mes études, je suis mal qu'importe la ville où je me trouve, je me détruit un peu plus à chacune de mes frasques. Je cherche des solutions... Commencer ma vie en solitaire ? Trouver (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : mars 2016, avril 2016, juillet 2016, août 2016, octobre 2016, novembre 2016, décembre 2016, janvier 2017, février 2017, mars 2017.