L'Etranger

Un petit bout d’un univers qui vous est étranger ?

Blocage

Au restaurant je me retrouvais face à mon père, il avait les larmes aux yeux et me fixait, lâchant au bout de quelques minutes ''Tu ne peux pas rester à rien faire...'' puis ''Le cmp te détruit, ils sont complètement incompétent là bas, tu vois j'en étais sûre que ça finirait pas arriver, il faut que t'arrêtes de droguer avec des médicaments si c'est pour rester enfermée à la maison !'' Je n'ai pas su lui dire ce que je pensais, que moi non plus je n'aimais pas cette situation, que j'aimerais également que ça change mais que je ne pouvais pas faire autrement. J'ai juste pu (...)

Deux semaines

J'aimerais que ma vie change, mais pas pour autant qu'elle redevienne comme avant. Je ne sais pas de quoi j'ai besoin, pourtant le situation commence a devenir invivable, j'aimerais que les choses bougent d'ici l'approche de mes 20 ans soit dans deux mois. Oui, je commence a saturer, puis j'ai l'impression de me sentir mieux mais avec le sentiment que tout pourrait basculer si je reprenais ma vie d'avant, c'est à dire d'avoir un vie d'étudiante dans un appartement seule. Si seulement je pouvais intégrer ces logements mdph comme me l'a proposé mon infirmier, mais est-ce que ma (...)

Je pense encore à lui

Cette nuit j'ai encore rêvé de K, que je l'aidais a trouver un petit boulot dans la restauration mais qu'il me détestait toujours. J'en ai marre de penser à lui, c'est comme-ci il avait laissé une trace indélébile sur moi, trop de souvenir partagé ensemble. Je me demande comment il va, dans quel étude il s'est lancé... Hier j'ai revu le chrétien de Nantes, toujours gentil, mais très peu bavard, il ne m'a pas provoqué un grand intérêt, mais malgré tout à la fin il a réclamé un baiser, je lui ai donné mais je n'en avais pas envie. J'ai l'impression que mes lèvres, mon (...)

L'orage gronde à ma porte

J'ai rencontré le chrétien de Nantes ce matin, on s'est donné rendez-vous devant Monoprix, il ne fait pas trois bises mais deux bises, il mâche sans arrêt un chewing-gum menthe, il a sans cesse besoin de toucher un objet avec ces mains, il porte la Bible dans son sac mais malgré tout je l'apprécie bien. C'est un homme qui est tombé en dépression nerveuse a cause de son boulot, ça ne fait pas de lui quelqu'un de fragile. Il m'a raconté des histoires sur son ex, qu'elle buvait trop d'alcool et menait une vie malsaine selon lui. S'il apprenait quelle est ma vie, il tomberait des nues. (...)

Une proposition

Ce matin mon infirmier m'a appelé, il ma dit que ce n'était pas possible que je n'ai plus de suivie, qu'il fallait que j'appelle la CPAM pour avoir un certificat, enfin un truc que j'ai pas compris. Je comprends rien. J'aimerais bien que mon père m'aide avec tout ça, mais il semble plutôt résolu a ce que j'arrête tout. Il m'a demandé si j'allais bien, j'ai répondu que oui, il m'a proposé de me placer en famille d'accueil pour que je puisse changer d'environnement, m'éloigner de ce climat de conflit (entre mon père et moi) et pouvoir envisager un petit boulot dans le centre (...)

Sécurité sociale

Mes droits ne sont plus valable chez Vitavie, je dois passer a la CPAM, alors en attendant je ne peux plus avoir de suivie au cmp de ma ville... Bien à vous, bien à moi. (...)

Bad

J'ai eu les résultats des concours et j'ai échoué, suite à ça mon père m'a dit qu'il abandonnait avec moi, qu'il valait mieux que je vois ça avec ma mère... Je ne comprends pas exactement ce qu'il a voulu dire par là, il m'a expliqué au téléphone que c'était seulement pour trouver ma voie avec elle, mais je crois que ça veut dire bien plus, qu'il veut qu'elle prenne en charge mes études, ce qui ne se fera jamais. J'ai écrit a ma sœur, elle m'a demandé ce qu'il en était de la licence d'histoire de l'art, je lui ai expliqué que ma psychiatre m'avait conseillé de faire une (...)

Merci

Merci pour vos messages, j'ai compris que ça me mettait en danger d'aller voir cet homme, sous vos conseils et celui de mon infirmier je n'irais plus. Déjà que j'ai une faible estime de moi, je ne vais rien faire pour l'empirer... Pour l'instant je n'ai pas osé dire à cet homme que je ne le verrais plus mais je compte simplement refuser toute ces propositions. Je crois que j'avais besoin que l'on s'inquiète pour moi... J'en parlais ici, a mes amies, a mon infirmier, j'avais besoin d'une aide. Pourquoi ? Je ne sais pas mais c'était au plus profond de moi. Hier j'ai eu mon cours de (...)

Plastic bag

J'ai vu mon infirmier ce matin, il m'a dit qu'il comprenait que dans ma vision du monde il y avait comme un diktat du conformisme, que je voulais à tout prix sembler parfaite. Que j'avais peur qu'on me réprimande sur ce que je faisais de mal, que ça en devenait complètement disproportionné. Après il m'a expliqué que si je voyais des gens qui me regardaient bizarre c'était peut être a cause de mon manque d'expression, j'ai le visage figé. A la fin de la séance il m'a demandé où j'allais alors je lui est expliqué pour l'homme, il était choqué, il m'a dit de pas y aller surtout (...)

Dimanche et lundi

J'ai eu rendez-vous avec ma psychiatre, d'abord toute les deux puis avec mon père, elle m'a dit que mon état de fatigue n'était pas dû aux médicaments mais à la maladie, puis devant mon père elle a dit que cette maladie entraînait généralement des troubles cognitifs, que si quand je passais mon code je n'y comprenais rien, il ne fallait pas que je m'inquiète. Elle a aussi dit a mon père qu'il valait mieux privilégier des études courtes comme une formation plutôt que des études longues assise sur les bancs de la FAQ. J'ai l'impression que ça a rendu mon père triste, qu'il (...)

Vide

Demain je dors chez une amie, j'en ai pas vraiment envie mais c'est pour faire plaisir à mon père, il veut la maison libre pour inviter sa nouvelle copine. J'ai fait pas mal de choses cette semaine, j'ai vu des amies, je suis allée à mon cours de dessin, cette fois-ci j'ai discuté avec des gens. Je fais des efforts pour aller mieux, mais je me rends compte que je me sens toujours mal. Pourtant je peux pas dire que je vais mal, je me sens mieux, mais en même tant rien n'a changé, je ne sais pas ce que je ressens. Faudrait que je me bouge. Bien à vous, bien à moi. (...)

Hier soir

Hier soir j'ai mal agit, je suis retournée chez l'homme bizarre de 42 ans pour fumer de la weed, il m'avait promis qu'il n'y aurait pas de chose qui toucherait a mon intégrité et qu'il se tiendrait. Au final je suis resté deux heures et demi chez lui, on a bien discuté mais il était assez insistant, il me touchait les bras les épaules, les jambes tout le temps. Il me disait de se mettre derrière lui avec mes jambes qui dépassait sur les côtés, et là il s'est branlé avec mes pieds... Puis il m'a forcé a l'embrasser, vraiment, en me tenant la tête, c'était dégueulasse, en plus (...)

Heureuse

Hier je suis allée à mon premier cours de dessin au cmp, c'était drôle car il y avait l'ancien pion de mon lycée, je pensais pas le voir là. Sinon j'ai passé deux jours super, faut dire que je n'étais pas sortie depuis le 6 avril ! Le lundi j'ai discuté avec Mélissa toute la journée au mcdonald puis le mardi j'ai revu Julie, on a visité un village super sympas puis nous sommes allée au cinéma. Je suis vraiment contente ! Je sens que ça va mieux, que je peux faire beaucoup plus de choses qu'avant, en tout cas j'en ai l'impression. Je deviens optimiste par rapport à l'année (...)

L'ennui

En ce moment quand je regarde des clips/films je ne vois que la surface et pas la profondeur du sujet, c'est peut être pour ça que je me désintéresse totalement de tout ça. J'ai besoin de regarder des analyses sur internet pour comprendre enfin le sens, je me demande si c'est pas un peu comme ma vie. J'ai besoin d'aller voir un infirmier pour décortiquer mes problèmes car je n'arrive pas a voir ce qui fait tâche dans ma vie. Je passe ma vie sur doctissimo a chercher des personnes qui ont comme moi des troubles anxieux, je cherche des solutions en vain. Finalement je ne suis pas (...)

Birthday

Je ne sais toujours pas si je vais aller a Toulouse, c'est l'anniversaire d'une amie, à la base je n'étais pas motivé puis je me suis donné un coup au cul pour avoir l'envie d'y aller, seulement mon père m'a dit non. Mais voilà qu'aujourd'hui il change d'avis pour me dire oui, je ne sais pas quel décision prendre. En faite le problème c'est que c'est l'anniversaire de mon amie, et elle veut aller au bowling et moi... ça me fait peur. D'un côté ça me ferait prendre l'air d'aller à Toulouse mais voilà, y a ce souci qui bloque tout. Ces derniers temps, je me sens mieux, je suis (...)

Solitude

Ce matin j'ai eu rendez-vous avec mon infirmier, il va voir si on peut mettre en place en accompagnement pour mes études à Toulouse, un accompagnement pour les personnes en difficulté psy, enfin si ça existe toujours. J'en ai parlé à mon père, il dit que c'est n'importe quoi, qu'il faut juste que je me bouge le cul. L'infirmier veut me remettre en place des activités à l'hôpital de jour, le dessin ou la poterie comme je ne veux plus faire le théâtre. J'ai parlé avec mon infirmier que je ne me sentais plus à l'aise avec mes amies, donc que je ne voyais plus personne, puis on a (...)

Concours IFSI

Mon premier concours c'était la catastrophe, en même tant je n'avais pas étudié, mais bref quand mon père verra mes résultats il va vraiment comprendre que je me suis foutue de sa gueule, ça va être la joie chez moi. Là mon prochain concours c'est dans deux jours puis le dernier dans une semaine. D'un côté ça me fait de l'agitation dans ma vie plutôt que de rester cloîtré chez moi, ça m'enlève mes pensées négative, je devrais être active plus souvent. Je repense encore et encore aux mêmes choses dans ma tête, ça ne s'arrête jamais. Je préférerais être privé de (...)

Y a rien de marrant dans ma vie

J'essaye d'écrire depuis tout à l'heure mais les mots ne veulent pas se coucher sur mon clavier. Mon cerveau est à l'envers, rien ne fonctionne, sociabilité 0, liberté 0, indépendance 0, intelligence -5, j'ai perdu tout ce que j'étais avec deux années quasiment sabbatique, deux années perdu dans une chambre. Je regrette mes choix. Je fume, je prends du poids, je me lobotomise devant l'ordi et je deviens plus pâle que mon cul. Je reviens de Paris et je ne suis pas heureuse, je n'ai pas su rire une seule fois, je n'ai pas su m'intéresser à une seule conversation ni à aucune (...)

Stupeur et tremblement

Ce train me fait décidément incroyablement peur, pourtant je l'ai déjà prit des tas de fois, faudrait que j'arrive à me raisonner comme ça... Je m'imagine être bloqué avec des gens, l'horreur, devoir trouver mon train toute seule, prendre ma place toute seule. J'ai cette tension en moi, pourtant avant j'aimais bien ça.. Je me sentais forte et indépendante. Cette nuit j'ai rêvé que je retournais en clinique et j'ai ressentis la même chose que la première fois où j'ai pénétré dans ma chambre, de l’inquiétude, du stress et un vide, un silence intense. Je ne crois pas que (...)

Lomepal - Club

Je suis très contente tout autant que terrifié à l'idée d'aller à Paris, plutôt à l'idée de prendre le train, pour contrer ça je vais acheter mes places en demandant des sièges en duo côté fenêtre. Là ça passera et je pourrais écouter Lomepal, Roméo Elvis ou lire mon nouveau livre tranquillement, j'ai acheté Farhenheit 451, je le dévore ! Hier soir j'ai eu du mal à m'endormir, je repensais à K, à la fois où j'avais fait mon oedeme de quincke, j'avais refusé de faire la bise à sa mère à cause de ça (mes lèvres avaient gonflées comme des ballons), il avait dû (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : octobre 2017, novembre 2017, décembre 2017, janvier 2018, février 2018, mars 2018, avril 2018, mai 2018.