L'Etranger

← Retour au journal

décembre 2017

Prépa IFSI

C'est décidé, je reprends mes études, contre l'avis des médecins bien sûr, mais ça sera pour moi un test d'y retourner. Je me sens globalement mieux avec les autres, je pense que ça pourrait être pareil dans ma préparations IFSI. Dès demain je me remettrais au boulot, j'ai beaucoup à rattraper en mathématiques et très peu en français/culture général, car ça j'ai étudié en parallèle et je m'y suis entraîné. Je vois des amis en ce moment, je vais à la piscine, dans les magasins, dans le bus, tout ça avec légèreté et insouciance. Mercredi prochain j'irais à (...)

A day in the life

Finalement mon rendez-vous avec la directrice a était décalé de vendredi à lundi, ce qui veut dire que je ne reprendrais pas avant les vacances, je suis déçu mais en même tant rassuré, je n'ai décidément pas confiance en moi. La directrice veut s'assurer que je suis en ''capacité'' de faire cette prépa, que j'ai bien toute ma tête et m'a annoncé gravement au téléphone que j'avais pris bien trop de retard par rapport au groupe. Aujourd'hui au moins je me changerais les idées, je vais à Toulouse, voir Julie, Clara et ma sœur. J'ai appris qu'en parallèle deux autres de mes (...)

Vide

Aujourd'hui j'ai rencontré un homme de 41 ans, très gentil via coco, il m'a montré tous les plants de cannabis qui poussaient chez lui entre de grande bâche noire. Je trouve qu'il est un peu vieux, mais ce n'était pas un pervers, on a tout simplement discuté, il m'a dit qu'il me fallait un peu de volonté pour dépasser les épreuves dans ma vie, qu'avec de la volonté on peut tout faire. Dans l'après-midi j'ai eu également mon rendez vous avec la directrice de ma prépa, elle m'a dit qu'il me fallait un avis médicale du médecin pour reprendre. Du coup je dois appeler jeudi, mon (...)

J'aimerais être dans ce coin de soleil

Je deviens froide comme la mort et vide comme l'enfer, oui pour moi l'enfer est un concept de néant, de vide, la pire chose qui soit pour notre âme. Un macchabée au vapeur noire, je n'arrive pas à arrêter la cigarette, pourtant mon infirmier me l'a vivement conseillé avec une ferveur incroyable, on aurait dit qu'il avait connu dans sa famille un décès suite au cancer du poumon. A vrai dire les deux paquets qu'il me reste me vienne d'un homme, celui de 41 ans, une sorte de présent empoissonné destiné à me faire baiser avec lui. Au final il cache bien son jeu, mon amie Mélissa le (...)