L'Etranger

Positif positif

Ce weekend, avec ma sœur c’est plutôt bien passé, pas d’engueulade, sauf entre elle et mon père. Elle a fait un tas d’efforts, comme nous faire un carotte cake qui a malheureusement raté, mon père lui, a pété un câble pour une histoire de four lié à ce carotte cake. En faite il y avait les prémisses de cette engueulade depuis vendredi, un riant il nous disait qu’il n’avait pas passé son diplôme esclave mais qu’il s’en sortait bien ! Je pense que le four a été une simple occasion pour se défouler.
Je devrais sûrement plus l’aider mais déjà je fais ma part, le réel problème c’est ma sœur car elle considère que si on ne lui demande pas de ranger ces affaires ou de faire la vaisselle, c’est qu’il ne faut pas qu’elle l’a fasse. Et puis elle répète comme argument qu’on a toujours était élevé ainsi, dans l’interdiction de faire une tâche ménagère, mais bon, ça, c’était quand nous étions petite.

Aujourd’hui il fait beau, je suis plutôt contente, je verrais si je ne peux pas aller profiter du soleil un peu sur ma terrasse. Ce matin je termine mes maths pour l’examen de demain puis cet aprem je me ferais plaisir. C’est vrai, pourquoi gâcher mon weekend par appréhension de lundi ? C’est n’importe quoi ! Il vaut mieux que je fasse le plein d’énergie positive. Le stage est finis, je positive !

En ce moment je parle sur un tchat un peu dégueulasse a deux mecs très bien, ça fait déjà depuis quelques semaines voir un mois, que l’on se parle. L’un est dépressif, l’autre est sous anxiolytique et AD, j’arrive à m’y retrouver avec eux deux, à me sentir comprise et à les aider. Les deux veulent me rencontrer et j’ai accepté les deux rencontres, seulement pas maintenant, je leur demande le temps d’être un peu remise psychologiquement. Celui qui est dépressif voudrait quelqu’un dans sa vie, il se trouve trop laid pour avoir une quelconque estime de soit, je veux lui prouver qu’il est beau, peut importe une enveloppe physique qui ne lui convient pas. L’autre est assez religieux, dernièrement il m’a expliqué ce qu’était l’Hesychasme : une spiritualité orthodoxe et la prière de Jésus, pratiqué comme une sorte de méditation intérieur, j’ai bien aimé, peut-être ça pourra me rapprocher de Dieu.
Cet homme là désire m’épouser, s’il le veut, il le pourra, je demande qu’a être casé dans cette société, de préférence avec un homme ''bon''.

Au niveau de l’aripiprazole je commence à ne plus ressentir la somnolence, hier je me suis même couché à minuit, incroyable ! (Je me couchais à 19 h pendant deux semaines)
En revanche j’ai l’impression de faire constamment de la tachycardie, ça me donne envie de bouger mes bras, mes jambes, de faire un truc, rester un place m’élance un peu.

Tiens, avec ma sœur on a beaucoup discuté, elle m’a dit que si j’étais toujours comme ça, jusqu’à Noel, on me ferait arrêter ma prépa pour que je sois suivie par un éducateur spécialisé ou bien envoyé quelques semaines en thérapie.
Elle m’a également dit que j’avais l’air mieux, que pour elle, j’étais folle l’année dernière quand j’étais hyper heureuse, que là, je disais des propos incohérent voir malsain.

Moi je me trouve bien plus mal maintenant… Enfin non, positivisme aujourd’hui ! haha

Bien à vous, bien à moi.