L'Etranger

Lundi

Clinique jour X :

Ce matin on m’a parlé de niveau d’efficience plus élevé, que je devais avoir un degrés de conscience plus élevé que le moyenne qui se situe entre 1 et 2 sur une échelle de 5. Plus on grimpe dans cette échelle et plus la solitude nous tient compagnie.

Elle m’a expliqué que j’étais dans une phase de transition avec mes angoisses et ma phobie sociale, qu’il fallait que j’apprenne qui j’étais pour me reconnecter avec mon corps. Qu’en ce moment justement j’étais dans une sorte de blocage psychologique suite à des micro-traumatismes et aux rejets des autres.

Je n’ai fait que répéter que je souhaitais me retrouver tel que j’étais avant, que j’avais l’impression d’être idiote à cause de ce vide dans mes pensées (blocage psychologique).

Vendredi, elle souhaite rencontrer mon père, j’espère que la rencontre se passera bien après tout ce que j’ai dis, qu’il me prenait pour une comédienne, qu’il frappait ma mère, que j’avais l’impression d’avoir une dette envers lui, qu’il me traitait de folle…

Bien à vous, bien à moi.