L'Etranger

Dimanche et lundi

J’ai eu rendez-vous avec ma psychiatre, d’abord toute les deux puis avec mon père, elle m’a dit que mon état de fatigue n’était pas dû aux médicaments mais à la maladie, puis devant mon père elle a dit que cette maladie entraînait généralement des troubles cognitifs, que si quand je passais mon code je n’y comprenais rien, il ne fallait pas que je m’inquiète. Elle a aussi dit a mon père qu’il valait mieux privilégier des études courtes comme une formation plutôt que des études longues assise sur les bancs de la FAQ.

J’ai l’impression que ça a rendu mon père triste, qu’il ne sait pas quoi faire. Le pauvre.

Sinon j’ai aussi consulté le médecin car j’ai des saignements entre mes règles, du coup prise de sang et échographie, mais l’écho se fera qu’en juin, en attendant j’ai fais les prises de sang.

L’autre jour j’ai encore mal agit, je suis retournée voir l’homme qui me dégoûte car j’étais coincé sous la pluie un dimanche car je devais attendre mon père de 15h à 18h… Je suis allée chez lui et comme d’habitude on a fumé, il m’a demandé de lui faire des câlins il a touché mes seins. Puis a la fin il a frotté sa bite contre mon cul en arrachant mon soutiens gorge a 100 balles !

J’ai tellement pas envie de le revoir… Pourtant faudrait que je le revois une dernière fois pour qu’il me rembourse mon soutiens gorge..

Bien à vous, bien à moi.