L'Etranger

Merci

Merci pour vos messages, j’ai compris que ça me mettait en danger d’aller voir cet homme, sous vos conseils et celui de mon infirmier je n’irais plus. Déjà que j’ai une faible estime de moi, je ne vais rien faire pour l’empirer… Pour l’instant je n’ai pas osé dire à cet homme que je ne le verrais plus mais je compte simplement refuser toute ces propositions.
Je crois que j’avais besoin que l’on s’inquiète pour moi… J’en parlais ici, a mes amies, a mon infirmier, j’avais besoin d’une aide. Pourquoi ? Je ne sais pas mais c’était au plus profond de moi.

Hier j’ai eu mon cours de dessin, ça s’est très bien passé malgré que les infirmières ne faisaient que parler entre elles, du coup nous n’osions pas parler entre nous… Elles parlaient tout fort de leur parcours, répétant devant nous qu’elles étaient heureuse d’être en bonne santé, elles évitaient aussi d’employer le mot ''patient'', préférant parler de ''personne''. A la fin du cours, une femme m’a ramené en voiture dans le centre ville, j’étais plutôt contente comme ça j’ai pu discuter avec elle. Elle me disait que pour elle, les activités c’était obligatoire, qu’on lui mettait le couteau sous la gorge pour qu’elle participe, moi je vois pas ça comme ça, c’est plutôt agréable de voir des gens, de sortir de chez soi.

Bien à vous, bien à moi.