L'Etranger

Plastic bag

J’ai vu mon infirmier ce matin, il m’a dit qu’il comprenait que dans ma vision du monde il y avait comme un diktat du conformisme, que je voulais à tout prix sembler parfaite. Que j’avais peur qu’on me réprimande sur ce que je faisais de mal, que ça en devenait complètement disproportionné. Après il m’a expliqué que si je voyais des gens qui me regardaient bizarre c’était peut être a cause de mon manque d’expression, j’ai le visage figé.
A la fin de la séance il m’a demandé où j’allais alors je lui est expliqué pour l’homme, il était choqué, il m’a dit de pas y aller surtout si je ne l’aimais pas, qu’il fallait que je me respecte. Puis il m’a répété en partant respecte toi, respecte toi, respecte toi.

Je ne me respecte pas, je suis directement retourné chez cet homme car je voulais qu’il me file de l’argent (en remboursement du soutiens gorge qu’il m’avait arraché), il m’a filé 100 balles. Puis il m’a touché les seins, il voulait que je le branle mais j’ai refusé, puis il m’a embrassé, enfin bref c’était pas marrant.

Je compte plus y retourner maintenant, sinon je crois que je vais me tirer une balle dans la tête, non sérieusement j’ai pas de balle mais j’ai un sachet plastique, ça fera bien l’affaire.

Dans 14 jours je rencontrerais un autre homme, un bon chrétien, il descend de Nantes pour me voir, je compte sur cette rencontre pour aller mieux et devenir quelqu’un de meilleur.

Bien à vous, bien à moi.