L'Etranger

Brain Damage

Ces derniers temps je suis occupé, c’est vrai que je me sens mieux, au lieu de penser à l’inconscience je pense à ces cours qui me tracassent tant. J’y vais un cours sur deux et généralement l’aprem je vais à la clinique, mon amie sort dans une semaine et demi, déjà. J’espère qu’elle se sent mieux et que cette hospitalisation lui sera bénéfique comme elle l’a été pour moi.

Vendredi je reverrais surement F, je n’ai fait que lui poser des lapins depuis qu’il souhaite me revoir, mais j’ai tellement peur d’être devenu ennuyante et de m’être enlaidie. Je ne veux pas qu’il soit déçu, il est tellement parfait, il se préoccupe de moi, il organise des tournois de badminton pour enfants, il réussi ces études, travaille déjà a temps partiel, bref parfait. Je me demande vraiment ce qu’il pourra penser de moi ?

Il ne me reste plus que trois semaines de cours, je prévoie d’en passer deux encore et la dernière je n’irais pas, donc au final plus que deux semaines. C’est magique mais derrière il y a les concours..

Ces fameux concours que je vais encore rater, que vais-je pouvoir dire encore à mon père ? Je ne souhaite pas faire ça, mais que voudrais-je alors ?

Je n’aime pas tout ces questions que l’on se pose une fois jeune adulte, la vie pourrait être tellement plus simple. Parfois je pense attendre mes 25 ans, profiter du RSA puis du minimum vieillesse. Mais je n’aurais jamais aucun plaisir à faire ça, je survivrais simplement. Je sais même pas si c’est possible, sinon pourquoi il y aurait tant de SDF dans la rue ?

Bien à vous, bien à moi.