L'Etranger

Mon avenir

J’ai vu mon infirmier, sans rester assise sur une chaise, il m’a proposé une balade dans mon village.
On a discuté de mon avenir, qu’il valait mieux que j’aille dans des logements adaptés, mais d’abord il fallait faire mon dossier pour passer 15 jours en novembre dans un appartement témoin ou je passerais une série de test sur mon autonomie, ça serait l’étape avant d’aller dans des logements pmr.

C’est un peu long d’ici novembre, puis ça se trouve y aura encore un délais ou je ne serais pas accepté dans les logements pmr.

Je n’arrive pas a savoir si je vais mieux ou non, si je fais semblant ou non. Je sais absolument que je ne serais pas capable reprendre des études dans une nouvelle ville, mais j’aurais pu faire le choix de vivre chez ma grand-mère mais mon infirmier me dit que je dois reprendre contact avec des gens.

Si jamais tout ça rate qu’est ce que je deviens ? Mon père ne va plus vouloir de moi.

Dimanche je lui parlerais.

Bien à vous, bien à moi.