L'Etranger

Where Is My Mind

Cette nuit j’ai fait un drôle de rêve, une sorte de version alternative de ma croisière en juillet, je visitais les îles, un moment c’était étrange le guide annonçait qu’on allait visiter un endroit nommé ''Cyprine'', une fois sur place on découvrait une cascade sentant fortement la cyprine.

Comme chaque fois après les escales, nous remontions dans le bateau, une fois en pleine mer le bateau se brisa en deux, une partie s’enfonçant sous la mer adriatique, l’autre restant intacte.
Ma famille allait bien seulement moi j’avais été touché mortellement par un projectile durant la déchirure du bateau, pour me sauver les médecins me donnèrent une pilule. Bien qu’elle me sauverait, c’était une bombe à retardement, dans une semaine pile je décéderais. On m’euthanasiait à retardement.

Au retour de ma croisière il me restait deux jours à vivre dans ma ville natale, je retrouvais mon groupe d’amie qui ne supportait pas la nouvelle.. J’étais leur leader, parler de ma mort prochaine était tabou.

Mes amies jouaient de la musique dans un petit appartement que nous partagions toute ensemble, nous étions tellement complice. Elles m’emmenèrent pour cette dernière soirée en ville, on s’amusaient comme des folles dans les rues désertes.

Au petit matin nous étions de nouveau dans notre appartement, partageant ensemble notre petit déjeuner. D’un coup je suis passé de la 1ère personne à la 3ème personne. Je me suis vue m’endormir devant mon assiette, une de mes amies l’a tout de suite vu, m’a prise la tête dans ces bras en me disant qu’il ne fallait pas que je m’endorme, que je ne pouvais pas partir comme ça. C’était affreux, mes amies pleuraient et criaient.

Bien à vous, bien à moi.